Introduction

 

          La naissance de Barbie aux Etats-Unis, c’est-à-dire la substitution d'une poupée adulte à une poupée enfant, va marquer une rupture dans la socialisation des petites filles. C'est un pur produit des années 1950. Elle s'adapte à toutes les décennies qui suivent car c'est avant tout le symbole d'une société de consommation. La poupée est le symbole de l'illusion dans un monde qui paraît de plus en plus faux-semblant.
Une femme blonde à la peau laiteuse, aux yeux bleus, d'une taille de gûepe, aux lèvres séduisantes, tel était l’idéal féminin sous le régime nazi, et telle est la caricature de la femme après la guerre, aux Etats-Unis, et que les industriels vont essayer "d'américaniser" et de "dénazifier" en la transformant en "pin-up" épouse idéale et sensuelle.

          Arrive ensuite l'"american way of life" : chaque citoyen doit épouser une Barbie, posséder sa maison à l'architecture "déchirante" devant laquelle seront garés les produits du "Général Motors" ou de "Ford". Sans s'en rendre compte, l'Américain moyen à cet égard réalise la part sociologique de l'idéal du IIIe Reich.

          Mais la Poupée Barbie va évoluer, ayant pour modèle la femme américaine qui au fil des années s'émancipe.
Elle deviendra très vite provocante voire vulgaire, elle s'affinera, s'émancipera, abandonnera son coté génitrice pour devenir non plus un jouet pour les enfants mais un objet de séduction pour l'homme.

          Barbie représente aussi la satire de la femme-objet dans un univers frivole ou au contraire une femme libérée incarnant l'émancipation des femmes dans les années 1970. Barbie est une consommatrice acculée, une femme refusant d’être mère, une fashion addict qui réduit les hommes au rang de simple instrument.

Le mythe de Barbie a-t-il contribué au stéréotype ou à l'émancipation de la femme américaine?

               Dans un premier temps, nous nous mettrons dans le contexte historique de Barbie, puis nous nous pencherons sur le fait de savoir si cette fameuse poupée a contribué au stéréotype ou à l'émancipation de la femme américaine. Pour finir, nous analyserons les critiques et les réactions que celle-ci a apportée ou provoquée.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×